NOUS x LA BAUHINIA

Séduits par le compte Instagram, féminin et épuré, tout en noir et blanc de Camille alias La Bauhinia, nous avons décidé de lui proposer une collaboration.

 

Nous avons adoré sa personnalité lors de notre premier rendez- vous au Studio : charmante, douce, pétillante !

 

Camille, on l’aime avec un grand aiMe et on vous laisse en savoir un peu plus dans ce portrait.

 

COMMENT TE DÉCRIRAIS-TU ? QU'EST-CE QUI EST LE PLUS IMPORTANT POUR TOI ?

 

PARLE-NOUS DE TON COMPTE INSTAGRAM
J’ai créé mon compte en février 2016, à un moment où je mennuyais un peu dans mes études. La raison nest pas très originale: jaimais le shopping, composer mes tenues, les jolies pièces ; je me suis donc dit « pourquoi pas? ».

 


Concernant mon actualité, il y a déjà cette jolie collaboration qui, enfin! a vu le jour. Du reste, je souhaite conserver mon compte tel qu
il est, continuer à découvrir et présenter de petits créateurs comme je les aime, sans logique économique ou commerciale, et à partager mes looks au quotidien. Bref, rester une fille « normale ». 

QUELLE EST TA ROUTINE BIEN-ÊTRE ? COMMENT FAIS-TU POUR TE RELAXER ?

La solution qui marche à tous les coups: un grand verre de Chardonnay avec les copines! 

Plus sérieusement, je m’en tiens à une routine plutôt minimaliste, notamment grâce aux produits Aime Skincare ou Oh My Cream qui m’aident à prendre soin de moi rapidement et simplement. 

Mon bien-être passe aussi par la reprise d’une activité physique: je fais beaucoup de BarreShape, une technique mélangeant ballet, yoga et Pilates. Ce moment « rien que pour moi » m’apaise et me permet de me recentrer, dans une vie parisienne qu’on ne voit parfois pas filer!
Dès que je suis en Normandie, je fais de longues balades avec mon chien, seule à la plage, sur les falaises ou en forêt… Avec un podcast dans les oreilles ou simplement perdue dans mes pensées! 

LE SOIR, TU ES PLUTÔT RESTO OU CUISINE À LA MAISON?

Sans hésiter, resto! Sauf si quelqu’un se met aux fourneaux à ma place car je déteste cuisiner!

QUELS SONT TES ENDROITS PRÉFÉRÉS DANS PARIS POUR DINER, BOIRE UN VERRE OU FAIRE DU SHOPPING ? 

Si vous cherchez des adresses « instagrammables », ce n’est pas à moi qu’il faut demander!  je préfère de loin une jolie carte, des produits locaux de qualité et un personnel qu’on apprend à connaître aux décors qui rendent bien en photo. 

Pour boire un verre, rendez-vous au Delaville à Bonne Nouvelle: une grande terrasse, une ambiance sortie de bureaux sans prise de tête et des serveurs qui auront retenu votre prénom et tout ce que vous leur aurez raconté au bout de deux visites! 

Pour dîner, je craque toujours pour la cuisine italienne: pour une ambiance familiale, Livio à Neuilly sur Seine. Pour une expérience un peu plus gastronomique, Passerini, dans le 11ème. 

Pour le shopping, le Bon Marché a le côté « pratique » de regrouper toutes les marques qui me plaisent. Cependant, je reste très shopping en ligne, notamment en raison de toutes ces petites créatrices qui vendent exclusivement sur internet et n’ont pas de boutique! 

QUELLES SONT TES DESTINATIONS PRÉFÉRÉES POUR VOYAGER ? LE TEMPS D'UN WEEKEND OU POUR DE LONGUES VACANCES ?

Le temps d’un week-end, je m’échappe autant que je peux en Normandie, où vit désormais ma maman. 

Pour de plus longues vacances, le Portugal. J’ai découvert l’Algarve l’année dernière, et je suis tombée amoureuse de la région, de ses habitants, de la douceur de vivre qui y règne.

QUELLE EST L'APPLI SANS LAQUELLE TU NE POURRAIS PAS VIVRE ? POURQUOI ?

Instagram évidemment! Non seulement parce que j’y ai mon « activité », mais aussi pour l’inspiration, les découvertes, les échanges. 

COMMENT QUALIFIERAIS TU TON STYLE ?

Je pense avoir un style assez classique, un peu preppy: couleurs neutres, peu ou pas d’imprimés, avec un petit col, un feston ou un volant ici ou là. 

J’adore toutes ces petites créatrices que j’ai pu découvrir justement sur Instagram: Janne Mill, Rosae Paris, Mademoiselle D. 

Du reste, je m’habille aussi de temps en temps chez des marques plus « installées » telles que Ba&sh ou Sandro. 

 

ET CETTE HISTOIRE AVEC NOUS ?

Je connaissais déjà Nous&Paname à travers leurs collabs avec Christelle du compte The Brune In ou encore Janne Mill. 

Quand Caroline, Charlette et Andy m’ont proposé une collaboration, j’ai d’abord été très touchée et honorée, puis j’ai paniqué (et si je n’étais pas à la hauteur? et si ça ne plaisait à personne?), avant de prendre une feuille, un crayon et de me mettre à dessiner! Les idées me sont tout de suite venues, je me suis beaucoup épanouie dans cette phase de dessin. J’ai un métier très éloigné de la mode et, si j’avais été plus courageuse, j’aurais aimé créer ma marque. Cette collaboration fut pour moi l’occasion de me laisser aller à mon côté créatif, et ce ne fut que du bonheur.

Je souhaitais transposer, en maroquinerie, ce que j’aimais dans le prêt-à-porter. Je me suis donc demandé: qu’est-ce qui me fait m’arrêter devant une robe, une blouse, un pull? Quel est ce petit détail auquel je fais attention le matin en m’habillant?  

Deux réponses à cette question: les volants ou les festons. Ce sont ces derniers qui l’ont emporté. 

 

 

Je suis donc arrivée avec tous mes petits croquis à notre premier rendez-vous et nous avons beaucoup échangé avec Charlette, Caroline et Andy: choix du cuir, du sac, de la taille, la longueur des bandoulières, hauteur et largeur des festons… Après de nombreux échanges et tests, le Mini-Pop festons est né! Un sac que je voulais certes classique et intemporel, mais avec une petite touche personnelle. Nous avions aussi à cœur de proposer des produits accessibles à toutes les bourses: de ce souhait sont donc nés le porte-cartes et le porte-clés, eux aussi parés de leurs petits festons en cuir velours. Voilà comment est né ce joli trio!